• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos


    Emissions des dernières semaines :

    15 août 2022 Liberthèmes

    Salman Rushdie, sous le coup d'une fatwa depuis 1989 à la suite de la publication de son roman Les Versets sataniques, a été victime ce vendredi d'une tentative d'application de la-dite fatwa. Ce fait divers nous rappelle que les religions tuent. Toutes sont à combattre.
    Nous rediffusons aujourd'hui l'émission du 12 mars 2018 :
    Dans son livre La fabrique du musulman – Essai sur la confessionnalisation et la racialisation de la question sociale, Nedjib Sidi Moussa, dʼorigine algérienne, analyse la propagation dʼune fièvre identitaire brouillant les clivages économiques et sociaux. Les obsessions religieuses ou raciales touchent toutes les chapelles depuis lʼextrême-droite jusquʼà la « gauche de la gauche » évoquant parfois la notion fumeuse de « race sociale ». Des universitaires, des intellectuels, des politiques signent des appels pour le « droit à la non-mixité » raciale. Il en serait donc fini de lʼuniversalisme et de lʼinternationalisme ! Ce sujet particulièrement préoccupant sera co-animé avec Mohamed, animateur de l’émission de Radio Libertaire, La société dans tous ses états.

    ~ ~ ~ ~

    08 août 2022 Terre et radioactivité

    Hiroshima 6 août 1945 8 H 16 : « Little boy », Nagasaki 9 août 1945 11 H 02 : « Fat Man » : ces deux bombes atomiques testent « in vivo » l'apothéose de la collaboration dans le projet Manhattan de scientifiques, militaires, politiques et dirigeants de grands groupes industriels, lancé le 9 octobre 1941 par le président Franklin Roosevelt.
    Pour se rappeler cet immense crime contre l'humanité, resté impuni, nous repassons une émission du 7 juin 2021 sur le docteur Hida, médecin japonais qui a soigné les victimes d'Hiroshima et, soixante-six ans plus tard, de Fukushima :
    Le docteur Hida est un médecin japonais, mort centenaire en 2017, qui a consacré l'essentiel de sa vie à soigner et accompagner les victimes du nucléaire, qu'il soit « militaire » ou « civil ».
    Jeune praticien de 28 ans, il était dans un village tout près d'Hiroshima le 6 août 1945, lorsque Little Boy est largué par l'équipage d'Enola Gay (nom de la mère du pilote). Hiroshima (« L'Île large ») avait été choisie pour tester les effets de la bombe car épargnée jusque-là par les bombardements alliés. Les résultats ont enthousiasmé le président américain Truman, déclarant le 7 août : « Nous remercions Dieu pour nous avoir donné cette arme et nous prions pour qu'il nous guide dans son usage ». Ainsi Dieu lui désigna les cobayes de Nagasaki pour la seconde bombe Fat man, deux jours plus tard.
    Sa longue expérience de soutien aux Hibakusha ("hi" = "affecté", "baku" = "bombe", "sha" = "personne"), considérés au japon comme des pestiférés, l'a amené soixante-six ans plus tard à  traiter et conseiller les victimes de l'« excursion nucléaire » de Fukushima (« L'Île du bonheur »).
    Le docteur Hida rappelait que le « secret défense » entoure les effets de ces désastres, aussi bien pour l'explosion de la bombe atomique : « Les États-Unis voulaient à tout prix dissimuler la vérité sur les dommages causés par la bombe A, surtout l'effet de la radioactivité interne. La filière du nucléaire civil pouvait être menacée », que pour l'explosion de réacteurs : « Ça se passera comme à Hiroshima, Nagasaki et Tchernobyl, on ne saura jamais la vérité sur l'étendue des dommages ».
    Nous recevons Marc Petitjean, qui a rencontré à  plusieurs reprises le docteur Hida au Japon, a écrit le livre Destin d'un homme remarquable – D'Hiroshima à Fukushima et réalisé deux documentaires Blessures atomiques et De Hiroshima à Fukushima.

    ~ ~ ~ ~

    01 août 2022 Liberthèmes

    Du 6 au 10 juillet les Reclusiennes à Sainte-Foy-la-Grande (lieu de naissance d'Élisée Reclus) avaient pour thème « Évadons-nous ».
    Cette deuxième émission permettra d'écouter quatre interventions :
    Olivier Clochard : Quelles alternatives à l'enfermement pour les migrants
    Alexandre Corbin et Serge Bédère : La psychothérapie institutionnelle
    Alain Giffard : Montmartre-Chatelaillon, les vacances du groupe anarchiste des Causeries populaires
    Les Desert'heureuses : Déserter l'ingénierie

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫